Chien - Questions fréquemment posées | Zoetis

Questions fréquemment posées

Il existe différents traitements (également sans corticoïdes) qui réduisent les démangeaisons et l’envie de se gratter chez le chien et qui améliorent en même temps l’état de la peau. Votre vétérinaire se fera un plaisir de vous conseiller.

Un grattage occasionnel peut être tout à fait normal. Le comportement lié au grattage ne peut cependant jamais entraîner une interruption des activités ni causer une chute des poils ou des lésions cutanées. Il ne peut pas non plus devenir gênant pour le propriétaire. Il peut être causé par des allergies, des infections et des parasites. Il existe diverses possibilités d’examens pour détecter une cause. L’examen microscopique de la peau fournit déjà une foule d’informations à votre vétérinaire !

Oui, certainement. Se gratter, se lécher, mordre, changer de position et/ou se frotter de façon répétée ou constante sont généralement des signes d’une affection cutanée allergique. De nombreuses affections cutanées allergiques apparaissent chez le chien en réaction à des puces, à l’alimentation ou à des allergènes environnementaux, tels que pollen, moisissures ou acariens. Les chiens peuvent également souffrir d’allergies saisonnières et d’irritation. Pour savoir si votre chien est allergique, votre vétérinaire peut effectuer divers examens. Dans l’intervalle, il peut déjà traiter les démangeaisons, de préférence sans corticoïdes.

Quand a-t-on affaire à un niveau de grattage normal et à partir de quand le grattage devient-il excessif ? Il est important de connaître les signes corporels de votre chien, de les reconnaître et de les traiter en conséquence. Si les démangeaisons perturbent la vie normale de votre chien et la vôtre ou abîment la peau de votre chien, il est très probable qu’il existe un problème médical sous-jacent et que vous deviez en parler avec votre vétérinaire.
Grâce à ce formulaire d’évaluation, vous pouvez mesurer le niveau de démangeaisons de votre chien.

Il est important d’agir sans tarder et de réduire rapidement les démangeaisons. Un grattage constant et tout autre comportement lié aux démangeaisons peut donner lieu à des problèmes supplémentaires, notamment des infections. Discutez avec votre vétérinaire de solutions sûres et efficaces.

La guérison n’est possible que si on réussit à identifier l’élément déclencheur et à le traiter. Il existe des traitements qui aident à réduire les démangeaisons et l’inflammation cutanée, y compris sans corticoïdes. Ils contribuent ainsi à améliorer la qualité de vie du chien et de son maître.

En fonction de la durée du traitement et de la dose de corticoïdes administrée, ces symptômes peuvent varier fortement.


Traitement court :
  • Les caractéristiques les plus visibles sont une augmentation de l’appétit et de la soif. Votre chien mendie constamment de la nourriture, vide les poubelles et vole de la nourriture sur la table, il boit tout le contenu de son bol ou s’abreuve même aux toilettes.
  • Parce qu’il boit davantage, le chien doit uriner beaucoup plus et insiste donc toujours pour sortir, parfois même la nuit.
  • Le comportement de votre chien peut aussi changer, il devient généralement un peu plus dominant et possessif avec ses jouets et sa nourriture.
Traitement long :
Les corticoïdes exercent une influence sur une multitude de processus organiques et en cas d’utilisation prolongée, ils peuvent provoquer de nombreux effets secondaires, notamment :
  • Relâchement des muscles du ventre, responsable de l’apparition d’une bedaine.
  • Modifications de la peau : perte de poils, peau fine, taches pigmentaires, accumulation de calcium dans la peau
  • Diabète
  • Risque accru d’infections
  • Manque d’énergie, faiblesse musculaire et diminution de la masse musculaire
  • Chaleurs absentes chez les femelles

Les effets secondaires des corticoïdes dépendent fortement de la dose utilisée. Votre vétérinaire recherchera la dose adéquate avec vous et discutera éventuellement des alternatives avec vous.
Cliquez ici pour de plus amples informations

Votre vétérinaire vous donnera des conseils appropriés à ce sujet après un examen clinique et dermatologique approfondi. De manière générale, il est facile de changer de traitement, tant pour le chien que pour le propriétaire. La dose de corticoïdes sera quelquefois réduite progressivement. Votre vétérinaire vous accompagnera étape par étape dans ce processus.

À vos côtés. pour l'animal. pour la santé.
Logo