Pour rendre votre visite plus agréable et efficace Zoetis emploie des cookies. Vous pouvez lire plus sur l’utilisation de cookies dans la section Vie privée.

Belux

Infection à Demodex ou démodécie 

Demodex canis est un parasite normal de la peau du chien transmit lors de l'allaitement. Parfois ces acariens prolifèrent, entraînant des lésions cutanées localisées ou généralisées nécessitant un traitement spécifique avec un médicament, ainsi que la prise en charge des affections sous-jacentes.

Tout agrandir
  • Les acariens Demodex font partie de la faune cutanée physiologique du chien et sont présents en petit nombre chez la plupart des chiens sans que ceux-ci ne présentent de signes cliniques. Ces acariens passent toute leur vie dans la lumière des follicules pileux et envahissent également les glandes sébacées en cas d'infestation massive. Ils ne peuvent pas survivre loin de leur hôte.

    Si la présence d'acariens Demodex dans le pelage d'un chien peut être normale, comment les choses se compliquent-elles ? La démodécie est considérée comme une maladie plurifactorielle et il ne suffit pas d'éliminer les acariens et de soigner le chien pour la traiter. Demodex canis est considéré comme un parasite normal de l'écosystème cutané du chien et se transmet lors de l'allaitement. La démodécie d'apparition précoce disparaît spontanément chez le chiot lorsque son système immunitaire devient mature: en effet, il devient plus résistant et l'organisme est alors capable d'éliminer tout signe clinique lié à la présence de ces acariens.

    La démodécie se manifeste généralement sous forme de lésions cutanées localisées ou généralisées.

    La démodécie localisée apparaît le plus souvent chez les jeunes chiens de moins de 2 ans. Les lésions typiques incluent une inflammation cutanée et une alopécie (perte des poils). Des plaques sur la tête et/ou les pattes avant peuvent être observées. Un prurit (grattage) et de légères zones squameuses peuvent également être observés. Cette affection disparaît spontanément chez la plupart des jeunes chiens. Certaines races sont plus exposées à la forme juvénile de la maladie.

    La démodécie généralisée peut apparaître chez le chiot ou le chien adulte. Elle touche une partie entière du corps, avec plus de 6 zones en foyer, et/ou les coussinets. Les lésions cutanées observées chez le chien sont variables et peuvent inclure des comédons, une infection cutanée profonde et une furonculose (pustules) accompagnés d'un suintement contenant du sang et de croûtes épaisses. Dans la forme d'apparition tardive (à l'âge adulte), il existe généralement un facteur prédisposant comme une mauvaise alimentation, le stress, les chaleurs ou la présence d'autres endoparasites. D'autres affections sous-jacentes comme l'hypothyroïdie, l'hypercorticisme, la leishmaniose ou les tumeurs, et certains traitements comme les glucocorticoïdes ou la chimiothérapie, ont été associés à la démodécie.

  • Si votre chien présente des signes de type démangeaisons, perte de poils par plaques, croûtes, etc., il convient de consulter votre vétérinaire.

    Le diagnostic de démodécie est très facile à poser une fois la liste des diagnostics possibles établie: un simple raclage cutané mettra en évidence un nombre important d'acariens. Ce raclage doit être profond et inclure un exsudat capillaire/sérique/sanguin. Cet examen est indolore pour votre chien et nécessaire au diagnostic final. Il permet également de distinguer cette infection d'autres infections cutanées également provoquées par des acariens (comme la gale sarcoptique, par ex.) Le vétérinaire pince la peau avant ou pendant le raclage afin de favoriser la sortie des acariens Demodex des follicules pileux. La peau ou l'instrument utilisé lors du raclage peuvent être humidifiés à l'aide d'une huile minérale afin de faciliter le recueil de l'échantillon. Le vétérinaire examinera l'échantillon au microscope afin de rechercher la présence d'acariens Demodex.

    Chez le chien adulte, le diagnostic de démodécie incite le vétérinaire à rechercher d'autres causes sous-jacentes/maladies associées.

  • La démodécie est une infection cutanée profonde, absente de la surface du pelage ce qui n'entraîne aucun risque de transmission par contact. Cette caractéristique explique également pourquoi le traitement de la démodécie généralisée reste un véritable défi pour les vétérinaires.

  • Le mécanisme pathogène complet de la démodécie n'a pas encore été élucidé mais il a été démontré que les chiens atteints d'une démodécie généralisée chronique présentaient une altération de la fonction immunitaire. Alors que certaines études suggèrent une prédisposition génétique chez certaines races ou familles de chiens, d'autres ont constaté une diminution de la réponse immunitaire induite par les acariens Demodex eux-mêmes. Même si le caractère héréditaire de la démodécie généralisée n'a pas encore été définitivement prouvé, il est vivement recommandé de ne plus faire reproduire les chiennes ayant eu une portée de chiots atteints de cette maladie.

    La démodécie est rare chez le chat. Étant donné que les acariens Demodex sont spécifiques à leur hôte, il n'existe aucun risque de transmission à l'homme.